Pose de la première pierre pour CIMASSO à Burkina Faso

Le troisième contrat entre Kanis International Group pour CIMASSO à Bobo Dioulasso / Burkina Faso et Intercem était conclu le 03.03.2016 pour la plus grande commande dans l’histoire de la société. Déjà le 27.05.2016, la cérémonie de la pose de la première pierre avait lieu pour la construction d’une station de broyage de ciment avec une capacité de 6.500 t/jour.

Le Premier Ministre, d’autres hauts représentants gouvernementaux de Burkina Faso, des représentants des milieus d’affaires locaux et internationaux, le président de Kanis International Group M. Inoussa Kanazoe, la direction d’Intercem et encore d’autres 4000 invités étaient présents pour participer à cette cérémonie officielle et significative.

Intercem se chargera de de l’ingénierie, de la fourniture de tous composants mécaniques et électriques exclusivement de l’origine européenne, ainsi que de la gestion du projet. Intercem sera de plus responsable pour la supervision du montage et de la mise en service.

Le volume de livraison convenu contient:

  • Station de déchargement de train pour clinker
  • Déchargement de camions pour calcaire & additives
  • Dépôt pour 100.000 t de clinker & matières  premières
  • Silo de stockage pour matières premières & station de dosage
  • 6500 tpd station de broyage de ciment avec VRM
  • 4 x 4000 t silos de ciment
  • 8000 tpd chargement de sacs de ciment incl. la station de chargement de camions

A l’occasion du premier coup de pioche, un don de 5.000 EURO était remis d’Intercem à M. Sibiri Sanou, directeur de l’institution de formation professionnelle LPTIC-B, représentant sur place de l’organisation charitable Werkhof Darmstadt e.V.. Ce don est destiné pour l’établissement et l’équippement de l’institution de formation de professions techniques et économiques, qui supporte l’éducation professionnelle de jeunes de familles pauvres. Ce projet de Werkhof Darmstadt e.V.  est reconnu officiellement par le ministère de collaboration économique et développement « Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung ». Ce qui est particulier de ce projet est le fait que ce ministère – basé sur le don d’Intercem – multiplie par neuf chaque EURO donné. Donc, une somme d’au total 50.000 EURO est disponible pour le projet bénéficiaire de formation professionnelle. Avec ce don, Intercem désire donner un signal et supporter le développement de ce pauvre pays.

E-Mail sendenSo finden Sie uns+49 2522 92058-0